L'Ennemi Intérieur

L'Art de la Waaagh ! (6)

Le Comte Vampire

Las, les gobelins, acculés et sans possibilité de fuite, connaissent les lieux et profitent de leur petite taille et de leur habilité à l’arc. Ils sont certes défaits, y compris leur chef Skinktongue, mais non sans avoir causé des dommages dans les troupes naines. Firengul, le tueur de trolls, est le premier à tomber sous les flèches, et l’un des gobelins n’hésite pas en le voyant à terre et lui plante son épée dans la gorge. Dundri lui aussi tombe sous les flèches mais est évacué vers l’arrière avant de subir le même sort que le tueur de trolls.
Au total, une douzaine de gobelins sont éradiqués, mais un nain est mort et deux autres (dont Dundri) sont sévèrement blessés, le reste n’étant que contusions et petites entailles moins sévères.
Quoi qu’il en ait coûté, les défenseurs ont semble-t-il repris le contrôle des fondations !

Ils peuvent maintenant s’intéresser aux lieux. Ils ont chassé les gobelins jusque dans les latrines. En effet, le cul-de-sac où la moitié d’entres eux s’était réfugié donne sur une lourde double-porte de pierre qui leur servait de lieux d’aisance. Ils n’ont pas réussi – ou même essayé – de l’ouvrir. Elle est décorée de bas-relief d’inspiration naine selon Thiebold, sans doute humains selon les nains ! Selon les interprétations de chacun, on y trouve peut-être des références à Sigmar et à Morr (ou à la mort).

Le temps presse. De vagues bruits circulent dans les souterrains à la faveur de courants d’air, voire de passages cachés. De lourds objets semblent être déplacés. Le château tombe-t-il déjà sous la Waagh ?

Solveig tente de pousser les vantaux, mais glisse dans les immondices.
Même avec Thiebold, elle n’y parvient pas et il faut l’aide d’un Grodwek pour parvenir à entrer. Il s’agit d’un temple, austère, et très ancien et surtout intact. Les bas-reliefs et la statue d’un grand guerrier à la place d’un autel pourraient confirmer l’hypothèse d’un antique temple de Sigmar. Cependant, nulle dalle ou tombe ici. Ils sentent qu’ils sont sur la bonne piste pour découvrir le lieu de repos d’Otto III. Il doit y avoir un passage secret.
Après de longs moment de recherche, Solveig finit par découvrir le mécanisme. Une petite porte s’ouvre derrière la statue, sur un escalier étroit et tortueux. Enfin le chemin vers la crypte est mis à jour !
Seuls Thiebold, Grodwek et Solveig s’y engouffrent, laissant les autres nains en garde au temple.

Où l’on découvre un vampire caché sous une crypte

Cette crypte ne contient pas uniquement le tombeau d’un martyr, Otto III, mais aussi quelques richesses mises à l’abri : principalement des céramiques, des coupes peintes et quelques gobelets sertis de pierreries. Solveig accompagnée de Grodwek commence à répertorier les richesses entreposées, luttant pour ne pas tout enfourner dans son sac tandis que Thiebold avance avec circonspection dans la direction opposée. Il s’immobilise dans un frisson lorsque, dans un murmure, il entend un discret “psst” juste derrière lui.
Thiebold est face à un grand homme, en armure de plaques datée et vêtu d’une cape de velours usées, une main sur la garde de son espadon porté en bandoulière. L’homme est âgé, les cheveux cassants, mais garde cependant un port altier. Ses yeux rouges trahissent l’étrangeté de la situation : les autres n’ont rien vu et il s’entretient avec Thiebold sans ouvrir la bouche. Il demande à Thiebold de faire sortir tout le monde d’ici, sans refermer les portes derrière lui. Thiebold sent que la proposition, ou l’ordre, est tout à fait légitime. En tant que seigneur du château, il fait remonter les nains hors du temple. Les blessés sont évacués par les valides.

Il ne reste plus que 5 nains et Thiebold lorsque 5 gobelins morts se relèvent, prenant la petite troupe en tenailles dans un couloir !
Derrière les gobelins, Otto III se montre au “grand jour”. C’est bien lui que Thiebold a rencontré toute à l’heure dans la crypte à l’insu de Solveig et de Grodwek.
Avant de se présenter, il demande à connaître la date. La réponse donnée par Thiebold, il avoue, très naturellement, avoir près de mille ans et en avoir passé plus de neuf cents touché par une malédiction qu’il ne souhaite à personne : il est vampire !
Il a terminé sa vie d’humain depuis l’An de Grâce 1681, lorsqu’il a terrassé, aux pieds des Montagnes Grises,le vampire Karlmann le Rouge et ses Chevaliers de Sang dans un combat désespérée après la nuit maudite où tous les morts se sont relevés dans l’Empire.
Il ignore quand il s’est relevé lui-même, mais depuis tout ce temps il est resté enfermé ici jusqu’à ce jour où il a senti que les sceaux magiques le retenant ont été brisés. Pendant toutes ces années, il a patiemment appris à contrôler l’orbe de cristal de Karlmann que ses stupides hommes lui ont laissé en tant que trophée. Est-ce de là que vient sa malédiction ?
Toujours est-il qu’il explique contrôler la Waagh ! et que ce n’est qu’un premier pas pour l’anéantissement de l’Empire. Les hommes qui le composaient à son époque sont responsables de son état. Sa haine envers cette nation est aussi forte maintenant que l’amour qu’il en éprouvait de son vivant et il a en plus hâte de goûter pour la première fois au sang humain.

Thiebold arrête là le discours du comte Otto III en dégainant son pistolet pour viser l’orbe rangée dans la capuche de la cape du vampire. Sans succès.
Les zombies gobelins entrent alors en scène pour défendre leur maître qui reste d’abord à l’abri, usant de ses pouvoirs pour contrôler Thiebold. D’un coup d’épée, le guerrier transperce Grodwek !
Passée la stupéfaction et une fois les zombies vaincus – Thiebold ayant lâché son épée pour ne plus faire de dégâts – Solveig s’épuise à combattre le vampire et trébuche de fatigue avant que Thiebold ne prenne le relais. Otto ne parvient plus à le contrôler aussi bien et finit par se transformer en chauve-souris afin de fuir les lieux, laissant Thiebold et Solveig épuisés et Grodwek ensanglanté, mais encore en vie.

Comments

harraxel harraxel

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.